Comme un Gili Air de fin

Après avoir apprécié le parc de Komodo, nous n’avions pas trop la motivation pour les sept heures de Ferry, deux, puis et vingt-quatre heures de bus pour rejoindre Lombok. En même temps prendre l’avion permettait

de gagner un jour au Komodo. Dont acte.

Deux vols entre Labuan Bajo, Denpasar et Lombok nous ont mis à portée de Gili, notre dernier lieu de séjour indonésien. Une nuit de transition dans un petit hotel de Mataram, un bout de taxi et de bateau public depuis le port de Bangsal et nous voici à Gili Air, une des trois îles très « A la mode » en Indonésie. Les Gili sont à la plongée ce que Saas Fee, Zermatt ou Wengen sont au ski, des paradis sans voitures.

A l’ouest Gili Trawangan, une espèce de disco géante, un Ko samui indonésien, au milieu Gili Meno, la plus tranquille, et à l’est, tout proche de la côte de Lombok, Gili Air, un bon intermédiaire entre les deux autres, des clubs de plongées, des bons restaurants sur la plage, des resorts en bungalow de divers type, confort et tailles.

Un chemin fait le tour de l’île reliant les différents commerces, l’intérieur de l’île est encore partiellement paysan, on en fait le tour en un peu plus d’une heure.

Mots d’ordre pour ces quatre jours et trois nuits : plongée, piscine, repos, plaisir.

Mission réussie! Trois plongées de plus aux compteurs, quelques beaux poissons et sites de plongée intéressants, des hamburgers et steak de thon bienvenus après les semaines précédentes.

Chloé et Yohan sont bien à l’aise dans l’eau et profite à fond de chaque plongée.

Nous prenons un bateau rapide pour relier Bali pour une dernière nuit indonésienne. La mer étant complètement démontée, la traversée est agitée malgré les 50 km/h du bateau qui doit arréter son périple au port situé à trente kilomètres de Denpasar.

Demain décollage pour Singapour pour rejoindre le temps de deux nuits la famille de Stéphane et Ched. 

La Suisse et la rentrée deviennent vraiment de plus en plus proche!

Merci de laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de prouver que votre humanité ;-) *

Loading Facebook Comments ...
Loading Disqus Comments ...